Ouais! Des blettes! Mais pas des blettes gorgées de flotte comme à la cantine, des bonnes blettes gratinées. Voyez plutôt.

Pour ceux qui ne visualisent pas ce que sont les blettes:

Photo by Johnny McClung on Unsplash

Cette recette végétaRienne peut facilement devenir végétaLienne en remplaçant la mozzarella par de la levure maltée, par exemple.

Pour cette merveilleuse recette de gratin de blettes, il nous faut:

une botte de blettes fraiches (les vedettes de la recette)

un oignon

un morceau de tofu fumé découpé en allumettes

deux tomates allongées (qu’on va peler)

une gousse d’ail (qu’on va presser)

une brique de crème de soja

de l’huile d’olive

du sel

du poivre

une boule de mozza

une tasse de pâtes (type fusilli, des pâtes adaptées à un gratin, pas des spaghettis quoi!)

Et on commence par débiter les blettes: on ne va ici utiliser que la partie blanche, qu’on découpe en gros dés et qu’on fait blanchir 8 minutes dans de l’eau bouillante. Après quoi, on les égoutte et on réserve.

Pendant que les blettes sont immergées:

On découpe l’oignon en tranches.

On découpe le tofu en allumettes.

On pêle les tomates puis on les coupe en gros dés.

On découpe la mozzarella en tranches.

On presse l’ail.

Dans une poêle huilée (huile d’olive), on fait revenir l’oignon et les allumettes de tofu fumé. Une fois les oignons dorés, on y ajoute les blettes et on assaisonne selon nos gouts. On ajoute également l’ail pressé. L’idée est que les blettes côtoient le reste de la préparation avant de passer au four afin que les saveurs se mélangent un max. (Si on peut parler de saveur en ce qui concerne les blettes!)

On verse la tasse de pâtes dans un plat à gratin, on les recouvre de la préparation blettes/oignon/tofu/ail. On recouvre le tout avec les dés de tomates pelées. On verse ensuite la briquette de crème de soja. On dispose les tranches de mozza sur toute la surface.

On n’a plus qu’à enfourner pour environ 25 minutes à 180 degrés (190 max).

Je vous jure que c’est très bon! D’ailleurs on en mange assez régulièrement, parfois même sans les pâtes, c’est pour dire!

Des bécots.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *