Hallo!

Je vous partage ma non-routine visage de la saison, parce-que je suis très narcissique et que je me dis que ça peut intéresser et donner des idées à certaines et certains.

Avant ça je suivais la non-routine suivante.

LE MATIN

Je ne nettoie pas mon visage à proprement parler, je le rafraichis! Et mon truc super fresh du moment c’est l’eau florale de lavande (de Ladrôme, j’achète également régulièrement celle de St Hilaire). J’arrose littéralement mon visage d’eau florale et je le masse (je trouve que ça me réveille, en quelque-sorte), puis j’absorbe l’excédent de flotte avec un carré démaquillant lavable (ou un morceau de coton quand ils sont tous au sale).

Pour hydrater, depuis un long moment maintenant (plusieurs saisons), j’applique la crème de jour à la rose de Dr Organic. Je la rachète encore et encore, parce-que je la trouve parfaite, et je pèse mes mots! Elle hydrate tout bien comme il faut (sans graisser), elle sent tout bon comme on aime et la texture est ouf (onctueuse et lisse, toute douce, toute bien, toute agréable).

Parfois, quand j’y pense, j’ajoute à la crème une goutte de l’Élixir Lumière Denovo. C’est un sérum bonne mine pour teint « terne, brouillé ». Mon teint n’est en général ni terne ni brouillé (sauf peut-être si je me gave de fast food pendant une semaine, ça n’arrive pas) mais j’ai quelques cicatrices, ponctuellement une sale gueule, et la composition me paraissait intéressante. Et puis j’adore Denovo! Niveau sensoriel, il déchire. C’est une spécialité de la marque : faire des produits qui sentent très bon, et aux textures très agréables. Je voulais un produit une petit peu tout-terrain, que je puisse ajouter à une crème ou porter seul le soir voir même en journée, et il correspond bien à ce genre d’attente. Il vaut son pesant d’or, mais j’ai eu la chance de le gagner sur le site de la marque, qui organise des concours de temps en temps.

 

Certains matins, je me tartine la tronche de fond de teint minéral Lily Lolo (en réalité, je le fais avec respect et j’utilise un pinceau), le seul produit pour le teint qui trouve grâce à mes yeux. C’est une poudre minérale, non comédogène, couvrante mais discrète. Sa couvrance dépend en fait du nombre de couche que l’on superpose (je me contente d’une seule). Elle possède un spf 15, mais je ne suis pas convaincue de l’utilité d’un spf dans un produit de maquillage. Quoi qu’il en soit, si vous cherchez un fond de teint discret, à la composition nickelle, non comédogène, et qui laisse votre peau respirer, cette poudre devrait le faire!

Presque tous les jours je mets du rouge-à-lèvre. Soit de chez Boho Green, soit, le plus souvent, un rouge franc pas bio/pas naturel mais magnifique et qui tient plutôt bien : le Poppy pop de chez Clinique. Je n’ai pas trouvé (ni vraiment cherché d’ailleurs) de rouge ROUGE (genre coquelicot) dans les marques naturelles.

Les rouges Boho sont très beaux et leur texture est proche de celle d’un baume, ils valent moins de 10 euros (on les trouve, entre autre, chez Monop’ et sur le site Slow Cosmétique). Les rouges de la gamme Pop de chez Clinique valent 25 euros environ. On les trouve en parfumerie.

LE SOIR

Le soir, chaque soir, tous les soirs, je me démaquille. Et je veux être certaine que ma peau est vraiment nickelle.

Donc, deux possibilités : soit je fais ce qu’on appelle un double nettoyage, c’est-à-dire un démaquillage avec un produit huileux suivi d’un nettoyage avec un produit aqueux (chez moi, un gel nettoyant moussant), soit j’utilise un lait démaquillant seul.

En ce moment : huile de noyau d’abricot Florame et savon d’Alep. L’huile de noyau d’abricot est vraiment adaptée au démaquillage. D’ailleurs je trouve que rien ne retire mieux le maquillage que l’huile. Surtout sur les yeux, que je maquille très rarement, mais ça m’arrive!

Ou encore lait démaquillant Baléa à 75 centimes le flacon : je l’étale sur ma face, je masse, puis je retire avec un coton à démaquiller lavable humidifié.

Je m’arrose de nouveau le museau avec une eau florale de lavande.

Ensuite je fais au gré de mes envies et des messages que m’envoie ma peau (ma peau est très communicative, je suis une fille très réceptive). Et donc : soit je me tartine de crème de nuit à la rose Dr Organic (si je sens que j’ai besoin d’hydratation), soit je ne mets rien du tout.

C’est tout et c’est déjà presque trop!

Depuis quelque mois, ma peau réagit très mal lorsque je l’huile, ou lorsque, de manière générale, j’en fais trop : elle enfle et devient rouge, me démange… D’où d’ailleurs un article publié il y a quelques mois et consacré aux peaux sensibles. Je pense donc que je vais repasser à quelque chose d’encore plus simple. Par exemple remplacer le double nettoyage par un seul nettoyant doux, ne mettre de la crème que le matin, zapper le sérum, et remplacer l’eau florale de lavande par celle de camomille.

Si vous voulez consulter un autre exemple de non-routine naturelle vous pouvez faire un tour par . Elle date d’environ un an, était plus simple que celle-ci, j’utilisais moins de produits… Et ma peau ne se portait pas plus mal!

Bécots.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *